Communiqué de presse officiel POURHUY / Réaction en Chaîne - 25 juin 2017

L’heure n’est pas aux prises de position caricaturales du « Pour ou Contre le nucléaire » ! POURHuy se veut pragmatique, réaliste et cohérent par rapport à son ancrage local. Il est ridicule ici de convoquer les fantômes de Fukushima et de Tchernobyl pour obtenir une fermeture, même partielle, de nos installations nucléaires …

Comme notre transition énergétique n'est qu'à ses timides débuts, il faut admettre et comprendre que nous avons encore à poursuivre l'exploitation de nos centrales pendant au moins 15 à 20 ans. La centrale nucléaire de Tihange est une entreprise essentielle au fonctionnement et à la pérennité de notre Ville. ENGIE-Electrabel est un partenaire avec qui nous devons collaborer en bonne intelligence pour préparer l'après-nucléaire et surtout préserver la situation économique privilégiée de la Ville de Huy.

Sans la centrale nucléaire, aujourd’hui, ce sont près de 1850 emplois directs et indirects + 1500 durant les révisions qui disparaissent du jour au lendemain. Additionné aux pertes directes énormes que la ville devrait essuyer au niveau de son budget, on aurait droit à une vague de chômage qui n'aurait pour effet qu'un appauvrissement global de la population hutoise, qui se traduirait à son tour par un appauvrissement de la ville. Sans compter que notre commerce, déjà en grande difficulté, en serait lourdement affecté.

Sans la centrale nucléaire, le budget de la ville se verra réduit d'1/3 (~15 000 000€). Il s'en suivra qu'une grande partie des employés de l’administration, du CPAS et de la police, perdra inéluctablement son emploi également, obstruant de facto, entre-autres, l'entretien de la ville ainsi que toute son organisation et remettra en question le bien-être et la sécurité de tous les hutois.

Des investissements doivent être réalisés ! Le mouvement POURHuy propose que la ville suive de près un renforcement du contrôle et de la sécurité en effectuant avec transparence tout ce qui est nécessaire pour être certain de prévenir tout problème éventuel qui mettrait en péril la sécurité des habitants. 

Enfin, POURHuy remarque que Ecolo-Huy et le Ptb se sont engagés à participer à cette chaîne humaine du 25 juin prochain. Les premiers, engoncés dans une logique partisane dictée par leur direction nationale sans réflexion quant à l’impact local et les seconds dans une logique populiste qu’ils manient sans nuance et qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.